UNESCO Institute for Statistics

Les enfants non scolarisés

L’Institut de Statistiques de l’UNESCO a travaillé en collaboration avec FFunction pour créer la visualisation de données interactive “Les enfants non scolarisés”, qui combine illustrations animées et exploration de données afin de présenter l’image complexe et urgente de la problématique: pourquoi 58 millions d’enfants au monde ne sont pas scolarisés malgré les promesses internationales d’assurer l’Éducation pour Tous avant 2015.
“Les enfants non scolarisés” regroupe les statistiques de sources administratives et domestiques afin d’illustrer qui sont ces enfants, d’où ils proviennent et les raisons pour lesquelles ils ne sont pas scolarisés. L’outil présente une image nuancée des enfants non-scolarisés et identifie les facteurs critiques causant leur exclusion, ce qui en fait une ressource inestimable pour quiconque intéressé à réduire l’écart d’inégalité en éducation. L’interactif accompagne le rapport de l’UIS et l’UNICEF, qui travaillent avec plus de 50 pays afin d’identifier les enfants privés d’éducation et d’élaborer des stratégies leurs permettant d’accéder à des salles de classes et d’apprendre. Les deux produits ont été dévoilé au Forum Mondial de l’Éducation en janvier 2015 à Londres, Angleterre.
Les données produites par l’Institut de Statistiques de l’UNESCO et l’UNICEF ont permises à FFunction de plonger dans différentes perspectives; comparer comment les groupes variés sont exclus: filles vs garçons, riches vs pauvres et ruraux vs urbains, offre une meilleure idée des obstacles auxquels ces enfants font face. Nous avons également inclu une animation d’introduction pour illustrer la magnitude du problème mondial et présenter les enjeux aux utilisateurs. L’interactif présente les données de plus de 25 pays, incluant des pays d’Afrique, d’Asie et d’États Arabes, où les enfants les plus marginalisés n’ont toujours pas accès à l’éducation, et ce en dépit des progrès.
En général, les enfants ruraux et pauvres sont statistiquement moins susceptibles de se retrouver à l’école. Il en va de même pour les filles. L’outil de données permet à l’utilisateur d’explorer la situation à l’échelle du pays sélectionné. Au Nigéria, par exemple, où 8,7 millions d’enfants ne sont pas scolarisés, les deux tiers des enfants vivant dans les ménages les plus pauvres ne sont pas scolarisés et 90% d’entre eux ne poseront jamais les pieds dans une école. Par contre, seul 5% des enfants les plus riches ne sont pas scolarisés et la plupart d’entre eux iront à l’école dans le futur.
Alors que le monde entier tourne son attention vers la prochaine série d’objectifs du programme de développement pour l’après-2015, la visualisation interactive devrait contribuer à la conversation entourant la nécessité d’investir davantage dans des approches novatrices et ciblées à l’éducation, tels que des programmes visant à rejoindre les enfants travailleurs et les enfants handicapés. La navigation de l’interactif “Les enfants non scolarisés” est simple. Les utilisateurs peuvent sélectionner un pays et groupe démographique pour visualiser le taux d’enfants scolarisés ou non en se basant sur la population totale en âge d’aller à l’école primaire. Un graphique à barres animé illustre la répartition des deux groupes selon leur parcours scolaire. Des commentaires supplémentaires décrivent les enjeux uniques auxquels ces enfants sont confrontés. FFunction a été inspirée par les images des pays représentés pour créer les illustrations d’enfants. Chaque clic est accompagné par un déplacement des personnages animés, donnant ainsi vie aux données.