UNESCO Institute for Statistics

Laissées pour compte

Visiter
Visiter

Lancé à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme 2015, l’interactif Laissées pour compte permet aux utilisateurs d’explorer les défis auxquels font face les filles - en particuliers celles de l'Afrique subsaharienne - afin d'obtenir une education. 
À l’aide de visualisations de données convaincantes superposées à des images évocatrices, le site vis à communiquer une narration suffisamment claire pour le grand public tout en offrant des données solides pour les journalistes et les chercheurs. Une partie du mandat de FFunction était de s’assurer que l’expérience invite les utilisateurs à explorer, soit facile à naviguer, à partager sur les réseaux sociaux et à intégrer sur des sites et blogues externes. L’interactif comprend plusieurs tweets pré-rédigés permettant aux utilisateurs de partager facilement des messages de plaidoyer.
Comme l’interactif portait sur les filles laissées pour compte, nous voulions créer un contraste visuel entre les photos, les données et la narration. Une partie clée de cela était de montrer que des personnes réelles existaient derrière les nombres par l’utilisation de la librairie d’image de la Banque Mondiale. Le ton poussièreux des photos était une caractéristique de l’Afrique Sub-Saharienne, tandis que la typographie et la palette de couleurs est restée minimaliste avec des touches de blanc, jaune néon et noir.
Les éléments sur le côté gauche fournissent des données d’intérêts, alors que les graphiques et sélecteurs de données sont interactifs pour encourager l'exploration. Les graphiques renvoient également à leurs sources originales, à la fois pour la transparence et pour permettre des recherches plus poussées.
Grace aux options de partage sur les réseaux sociaux intégrées à tous les niveaux de l’interactif et à l’utilisation du mot-clic #laisséespourcompte, le site encourage le public à exiger de nouvelles politiques et un plan plus efficace pour assurer que le mouvement Éducation pour Toutes et Tous soit appliqué lorsque les Nations Unies réviseront leurs cibles des Objectifs du millénaire pour le développement. Laissées pour compte a reçu des retweets et engagements sur les réseaux sociaux de la part d’influenceurs de haut calibre incluant la Fondation Bill & Mélinda Gates, Sue Desmond-Hellman, Global Partnership et les Nations Unies.
Le message principal était simple à comprendre et partager: sans investir davantage dans les ressources de base, les nouveaux engagements mondiaux seront sans effect.